© 2018 par Pascale Happel Réflexologue. Créé avec Wix.com et Gwenn Happel

LES SEANCES EN CABINET

17, rue Russeil à Nantes - proche Talensac - Cabinet partagé avec Sovann THEBAUD, Ostéopathe

-

Les lundi et samedi de 9h à 13h & Les jeudi de 14h à 18h

Agglomération nantaise

-

Sur rendez-vous

LES SEANCES A DOMICILE

CONTACT

T: 06 52 86 24 13

HISTOIRE ANCIENNE

Le document le plus ancien concernant la Réflexologie Plantaire a été trouvé en Egypte à l'entrée du tombeau d'Ankhmahor, médecin du Pharaon à Saqqarah. Il s'agit d'un pictogramme datant de 2330 av. J.C. sur lequel sont représentées des personnes se manipulant les pieds et les mains. La légende de ce pictogramme fait donc référence à cet art thérapeutique par les manipulations des pieds ou des mains.

D'après l'Institut de Papyrus au Caire, les hiéroglyphes de cette fresque signifient : "Ne me fais pas mal", le praticien répondant : "Je ferai en sorte que tu me remercies".

En Chine, on a sous l'Empereur Huang, il y a un peu plus de 3000 ans, une pratique de la Réflexologie liée à la pratique de l'Acupuncture.

En Asie, 500 ans après J.C., le Bouddhisme, originaire du Nord-Est de l'Inde, s'est répandu en Asie. L'utilisation de la Réflexologie Plantaire est révélée par des symboles Sanskrits sur la plante des pieds des statues du Bouddha et du dieu Vishnu. Il est fort probable que les connaissances sur la Réflexologie furent répandues en Occident par les voyages de Marco Polo et sûrement par les missionnaires Franciscains.

HISTOIRE MODERNE

En occident, c'est en 1917, qu'un Oto-Rhino-Laryngologiste (ORL), le Docteur William Fitzgerald, publie un livre intitulé "Zone Therapy or Relieving Pain at Home" (Thérapie de Zones ou Comment se soigner chez soi). Dans cet ouvrage, il décrit le principe de la découpe du corps humain en 10 zones longitudinales et ses implications dans les soins donnés à ses patients. Partant de ce postulat, il est parvenu à apaiser leur douleur par l'utilisation de divers accessoires apposés sur leurs mains et leurs doigts. Il y expose ainsi les rudiments de ce que nous appelons aujourd'hui la Réflexologie !

Au début des années 30, une Kinésithérapeute américaine du nom d'Eurice Ingham, expérimente cette pratique et développe sa propre théorie du réflexe du pied. Notamment en explorant les points sensibles du pied.

Elle trace de manière détaillée une cartographie des zones réflexes et met au point une méthode utilisant les doigts et notamment le pouce.

Elle détermine que "Les réflexes sur le pied sont le miroir exact des organes, des fonctions et des structures du corps humain".

En 1968, elle ouvre la 1ère école de Réflexologie aux USA.